Soyez honnêtes... C'est une question que vous vous posez parfois...
N'est-ce pas ?

Et malheureusement, vous ne trouvez pas toujours de réponse.

 

Un changement de poste, une évolution professionnelle, une nouvelle équipe, de nouveaux collègues, de nouveaux collaborateurs, une mésentente avec l'un d'eux, un conflit relationnel, des changements organisationnels et l'équilibre qu'on croyait chèrement acquis est précarisé.... L'Entreprise est en mouvement, un mouvement constant. Et même jusqu’au plus haut niveau de la hiérarchie, on a le sentiment de subir et de devoir constamment faire face à ce qui se présente. On se sent un peu comme un bouchon de liège flottant péniblement et recevant de façon plus ou moins violente l'impact des ondes.

 

Ce n'est pas un scoop, le monde professionnel n'est pas un long fleuve tranquille. D'aucuns s'en félicitent, estimant qu'ils ne supporteraient pas de s'ennuyer et qu'il en va de la vie de l'entreprise comme de la vie tout court, elle n'a d'intérêt que si elle est faite de variations, de surprises, d'accélérations et de prises de recul. Mais bien d'autres, estiment volontiers qu'un peu de calme, ça ne ferait pas de mal !

Le souci, c'est que souvent dans la sphère professionnelle, on ne choisit pas. Quand les problèmes arrivent, on ne les attend pas toujours et il nous faut de ce fait constamment nous adapter.

 

Et forcément, lorsque quelque chose nous tracasse, on éprouve le besoin d'en parler... C'est humain, comme dirait l'autre... La question qui se pose alors est simple : à qui ? Oui, à qui en parler ?

 

Parler de difficultés professionnelles en interne n'est pas toujours facile.

On a  peur pour notre image. C'est souvent la réaction des autres qui nous freine ou plus exactement la réaction qu'on suppose que les autres vont avoir qui nous fait réfléchir à deux fois avant de nous épancher. On a peur de passer pour celui ou celle qui se plaint... On a peur également de passer pour celle ou celui qui n'y arrive pas tout(e) seul(e)... Voilà un sentiment assez répandu notamment chez les managers... Si je parle de ma difficulté à ma propre hiérarchie ou aux RH ne risque-t-on pas de dire de moi que je ne suis pas fait pour le poste puisque je n'arrive pas à résoudre par moi-même les difficultés rencontrées. Je suis manager. Je devrais pouvoir résoudre toute difficulté au sein de mon équipe. Non ?
Non. Pas forcément. Parfois, j'hésite. Parfois, je ne sais pas. Parfois, je ne suis pas sûr(e) de prendre la bonne décision... Parce que le management n'est pas une science exacte. Et de temps en temps, j'aimerais bien qu'une petite voix me souffle des solutions...

 

Et le soir, à la maison ?

Je rentre à la maison le soir, et, si j'ai la chance de ne pas avoir juste un chien, un chat ou des plantes vertes qui partagent mes jours et mes nuits... je raconte ce qui s'est passé durant la journée... Tous les couples connaissent ça... « Je te raconte ma journée ? » Et c'est parti pour un récit plus ou moins long, et à dire vrai, plus ou moins passionnant... des nouveautés du jour ou de la suite du feuilleton en cours... Mieux que n'importe quelle série américaine, les épisodes se succèdent, et contrairement aux dites séries, les saisons ne semblent pas près de se terminer !

On se doit d'écouter patiemment, car on sait qu'à notre tour... on va avoir besoin nous aussi de cette oreille attentive. C'est donnant, donnant.

Personne à la maison ? Pas de souci. On a toujours un parent, un ami à qui on va raconter ce qui s'est passé... Un petit coup de fil, qui dans certains cas s'éternisera et finira par faire rougir le lobe de l'oreille des deux interlocuteurs...

Mais ces personnes, à la maison ou à distance, sont-elles bien placées pour nous entendre et pour nous aider ? Rien n'est moins sûr.

 

« T’inquiètes pas, ça va s'arranger ! »

Avez-vous remarqué à quel point les autres ont tendance à minimiser nos problèmes ? « C'est rien, ça va s'arranger » , « c'est juste une question de temps... » « t'en as vu d'autres... ».

Vous ne trouvez pas ça énervant ? On se sent un peu comme l'enfant qui vient de tomber, qui a le genou totalement écorché et à qui on dit « c'est rien... allez ! Faut pas pleurer ! Regarde l'oiseau ! Oh, il est joli l'oiseau... »

Non, il est pas joli l'oiseau. On n'a pas envie de voir l'oiseau. On a un vrai souci. On cherche des solutions, et le fait que l'Autre, aussi bien intentionné qu'il (qu'elle soit) veuille relativiser, dédramatiser ou nous détourner de notre problème ne nous convient pas...

 

Avez-vous remarqué tous ceux et toutes celles qui font des suggestions.... à côté de la plaque ?

« Et pourquoi tu changes pas l'organisation ? Tu peux pas faire fusionner les 2 équipes ? »

On essaie de rester calme. On se dit qu'après tout, on ne peut pas lui en vouloir, il (elle) n'y connait rien, c'est pas sa partie... Je ne peux pas lui demander de trouver des solutions que moi-même, qui suis dans la place, je ne trouve pas...

 

« Moi, à ta place... »

Avez-vous remarqué tous ceux et toutes celles qui ont la solution ? Ou du moins prétendent l'avoir... « à ta place, moi je lui dirais ma façon de penser... C'est vraiment un gros connard ton boss ». Merci. Ça m'aide beaucoup. Donc si je m'en tiens au conseil savamment formulé, je devrais aller voir mon manager et lui dire en toute simplicité que c'est juste un « gros connard » ? Oui, oui, je pense que ça devrait bien se passer. Les choses vont sûrement s'apaiser après... Un dernier point... J'attends l'entretien annuel d'évaluation pour lui dire... ou non ?

Franchement, ils ne sont pas méchants mais juste irréalistes... Tout leur semble simple ou facile... Ils ne connaissent pas tous les tenants et aboutissants... et arrivent un peu trop hâtivement à des conclusions trop faciles pour être vraies...

 

Donc, pour se résumer, nous, on aurait plutôt tendance à manquer de recul. Eux plutôt tendance à en avoir tellement qu'ils sont à des années-lumière de la réalité qu'on vit et forcément, de ce fait, leurs solutions n'en sont pas.

 

Un psy ?

Pourquoi ne pas en parler à son psy ? Déjà, tout le monde n'a pas de psy !

Et lorsqu'on en a un, on va aborder parfois des questions professionnelles mais ce qui va intéresser le psy, c'est l'individu que nous sommes dans cet autre contexte. Et là encore, même si le fait de parler va probablement nous faire du bien, rien ne dit qu'on y verra plus clair pour autant.

 

Bon, avouez, vous me voyez venir depuis le début ?

Qui est à même de nous écouter parler de problématiques rencontrées dans un cadre professionnel tout en étant extérieur à l'entreprise mais néanmoins susceptible de comprendre de quoi on parle ?

 

Le coach, bien sûr !

Hé oui, c'est une des fonctions essentielles d'un coach. Je suis bien placé pour en parler. Je fais ça à longueur de journée... Qu'on ne se méprenne pas. Un coach ne ressemble en rien à la caricature est peu désobligeante d'un psy qui laisserait se déverser une logorrhée de propos en tous genres, regardant dans le vide, et ponctuant votre discours... par des « je vois... » inconsistants...

Le coach est là pour vous écouter et vous permettre dans un premier temps d'extérioriser des difficultés rencontrées, les nommer. Les identifier c'est déjà les rendre plus palpables, plus promptes à être résolues. Le coach vous questionne. Et par son questionnement, il vous aide à vous poser les bonnes questions. Parfois des questions simples que vous ne vous étiez pas posées. Vous savez le fameux arbre qui vous cache la forêt ?

 

Le coach (le vrai coach) ne trouvera jamais les solutions à votre place ! Ce n'est pas un expert qui est susceptible de faire mieux que vous voire de vous remplacer. Il pourra vous faire des suggestions, vous aider à sortir de l'impasse dans laquelle vous avez l'impression d'être … ou dans laquelle vous êtes réellement ! Il mettra à votre disposition une écoute bienveillante mais pas pour autant complaisante, réfléchira avec vous, le cas échéant vous fournira des outils qui vous permettront de mieux vous connaître et d'appréhender autrement les situations.

 

Loin d'être un gourou qui détiendrait en lui toutes les solutions à toutes les problématiques, un coach vous permettra d'y voir plus clair, d'analyser les faits au lieu de vous laisser dominer par vos émotions, de distinguer les enjeux réels et ceux que vous vous rajoutez à vous-mêmes...

Certes, il arrive que le coach vous donne des clefs, mais c'est toujours vous qui déciderez d'ouvrir les portes ou de choisir quelles portes vous souhaitez ouvrir.

Au final, votre satisfaction n'en sera que plus grande. Certes, comme tout professionnel, un coach est sensible aux remerciements. Vous lui direz combien le travail que vous avez fait ensemble a été précieux, quel chemin vous avez parcouru au fil des séances. Mais vous constaterez aussi que vous êtes seul l'artisan de votre réussite. Et que cette réussite est pérenne.

 

Le coach vous a accompagné durant un moment donné. Il a su vous écouter. Il a su vous faire évoluer grâce à votre parole. Et il a su vous aider à changer de regard... Et vous avez grandi. Laissant le coach à d'autres coachés, vous avez pu voler de vos propres ailes car les outils du coach sont devenus les vôtres. En un mot vous êtes devenu votre propre coach.

Et tout ça grâce à qui ?

A vous !

A vous, parce que vous avez trouvé... à qui parler.

Bravo.

 

Ne partez pas déjà ! 

 

Vous voulez profiter d'un "diagnostic" gratuit de votre communication ? 

Savoir quel impact vous avez sur les autres?

 

C'est facile, gratuit et sans engagement de votre part!

Je vous offre une séance de coaching d'1h30 et je vous dis tout sur votre façon de communiquer et comment l'améliorer! 

Je me déplace gratuitement sur Paris et dans le reste de l'Ile de France. 

(Pour la Province et l'étranger, je vous demanderai juste de prendre en charge le déplacement).

 

Vous souhaitez me contacter pour profiter gratuitement de ce

"diagnostic communication"? C'est facile !

Cliquez ici! 

 

 

Encore un peu de lecture?

D'autres articles de ce blog pourraient vous intéresser... 

Cliquez ci-après sur un thème!

 

mon manager m'a humiliée 

Faut-il reconnaitre ses erreurs?

Dire la vérité?

Pourquoi prendre la parole en public fait si peur?

 

Savoir ce qu'on dit de moi?   Cliquez ici!

 

Le coaching et la formation n'ont pas de frontières, pour moi !

 

J'interviens partout en France mais aussi à l'étranger !

N'hésitez pas à me contacter !

Cliquez ici!  


06 13 07 30 98