Vous aussi, vous les connaissez ces formations durant lesquelles on regarde sa montre ? Ces formations dont on se dit qu'on aurait pu s'en passer... Ces formations dont le programme nous semble soit trop lourd soit trop léger...

 

Avec parfois trop de théorie, parfois trop de pratique... Enfin ces formateurs (formatrices) qui n'ont pas réussi à nous intéresser, à faire en sorte que le temps passe agréablement et qu'on s'en trouve grandi...

D'où vient la réussite d'une formation ? Est-si difficile de satisfaire des professionnels le temps d'un séminaire ? Oui et non !

Oui parce que les collaborateurs qui arrivent en formation ne sont pas neutres. Ils n'arrivent pas tous dans le même état d'esprit. Certain(e)s sont volontaires, d'autres pas. Certains ont été prévenus longtemps à l'avance. D'autres, non. Certains estiment que cette formation tombe parfaitement bien, d'autres, en revanche, regrette qu'elle vienne s'inscrire à ce moment précis du calendrier.

Et puis les participants arrivent avec un passé différent. D'aucuns ont déjà une connaissance du sujet, voire suivi des prestations connexes, d'autres découvrent totalement le contenu.

Enfin, il y a aussi le vécu en matière de formation. Si les dernières formations qu'on a suivies étaient soporifiques, il est normal qu'on aborde cette nouvelle formation avec quelques résistances, non ?

 

Pour se résumer, tous les participants qui s'installent dans une salle de formation n'ont pas un regard ouvert et favorable d'entrée de jeu. Cela ne signifie pas que certain(e)s d'entre eux ne soient pas content(e)s d'être là. Heureusement, il y en a aussi ! 

 

Premier élément fondamental : le formateur (formatrice).

Ne sous-estimons pas la dimension purement humaine. Les premières minutes peuvent être essentielles pour la suite. L'intervenant se doit d'être disponible, accueillant souriant et si possible le moins stressé possible !

Comment se sentir à l'aise en tant que participant si l'on est mal accueilli ou si on sent une appréhension de la part de celui (ou celle) qui doit nous accompagner au fil des heures, au fil des jours ?!

Il doit être à l'écoute et savoir s'adapter ! Ce sont peut-être les principales caractéristiques d'un bon animateur de formation. Rien de plus désagréable d'arriver en formation et de constater qu'on ne figure pas sur la feuille d'émargement. Rien de plus pénible d'être confronté alors à un formateur dont notre présence, inattendue, provoque grimaces ou froncements de sourcils.

Si les premières minutes commencent bien, c'est déjà un bon présage !

 

Première phase importante : les présentations.

Elles ne doivent pas être négligées. Elles permettent aux participants de savoir à qui ils ont à faire, et au formateur de mieux connaître son groupe en puisant des éléments qui peuvent être déterminants pour la suite. En évoquant leurs attentes les participants renseignent non seulement sur ce qu'ils visent à travers cette formation mais également ce qu'ils redoutent.
Le formateur dans la mesure du possible s'adaptera ou ajustera. Il pourra notamment repréciser le programme pour éviter un trop gros décalage entre les attentes et les objectifs de la formation.

 

Et ensuite ? Comment faire pour que des personnalités différentes arrivant avec des états d'esprits différents et des besoins qui le sont tout autant, y trouvent toutes leur compte ?

La réponse tient dans un principe fondamental : ne jamais oublier qu'on est face à des adultes en apprentissage !

L'enseignement et la formation, ça se ressemble et ce n'est pourtant pas la même chose !

Les modes d'apprentissage chez l'adulte et chez l'enfant n'ont pas grand chose à voir. Si l'on confond les deux, on risque fort d'avoir quelques désagréables surprises...

Les enfants savent pertinemment qu'ils ont tout à apprendre et savent aussi que ce savoir vient de celui qui détient une autorité sur lui, l'enseignant.

L'adulte arrive en formation avec l'idée qu'il sait. Et en effet, il sait déjà beaucoup de choses. Pour lui permettre d'accepter l'idée de passer par des apprentissages, il est essentiel de lui montrer qu'il ne sait pas (ce qu'on appelle souvent l'incompétence consciente). En lui faisant découvrir par lui-même qu'il ne sait pas, on va l'aider à changer de posture en le rendant plus curieux et plus perméable.

On ne devra pas se contenter de le faire une fois pour toutes en début de parcours ! Non, à chaque nouvelle étape on devra le faire repasser par cette phase de découverte (activités heuristiques).

Beaucoup de formateurs négligent ou ignorent cette étape et pense que la suprématie de leur savoir et leur posture devraient suffire à se faire respecter et à transmettre leur connaissance. Illusion.

 

La pédagogie des adultes, cela requiert des connaissances sur les modes d’apprentissage et pas seulement une bonne maîtrise de sa matière !

D'ailleurs on ne devrait pas parler de pédagogie mais d'angragogie.

L'andragogie c'est quoi ?

C'est précisément l'art d'enseigner aux adultes !

En voici les principes fondamentaux :

Les adultes n'apprennent que par la pratique.

Les adultes sont plus ouverts dans une ambiance non scolaire.

Les adultes, pour adhérer, ont besoin d'être motivés.

Les adultes ont besoin d'un statut égalitaire avec le formateur.

Les adultes ne veulent pas être jugés.

Les adultes n'apprennent que s'ils en éprouvent le besoin.

Les adultes ont besoin d'apprentissages liés à leur quotidien.

Les adultes apprécient les enseignements variés et originaux.

Les adultes sont sensibles à l'humour.

 

En formation comme dans beaucoup d'autres domaines, en respectant quelques principes tout se passe bien.

Et si les formateurs étaient mieux formés, ils n'entendraient pas parfois dans leur salle des ronflements disgracieux ! A bon entendeur, salut !

 

Ne partez pas déjà ! 

 

Vous voulez profiter d'un "diagnostic" gratuit de votre communication ? 

Savoir quel impact vous avez sur les autres?

 

C'est facile, gratuit et sans engagement de votre part!

Je vous offre une séance de coaching d'1h30 et je vous dis tout sur votre façon de communiquer et comment l'améliorer! 

Je me déplace gratuitement sur Paris et dans le reste de l'Ile de France. 

(Pour la Province et l'étranger, je vous demanderai juste de prendre en charge le déplacement).

 

Vous souhaitez me contacter pour profiter gratuitement de ce

"diagnostic communication"? C'est facile !

Cliquez ici! 

 

 

Encore un peu de lecture?

D'autres articles de ce blog pourraient vous intéresser... 

Cliquez ci-après sur un thème!

 

mon manager m'a humiliée 

Faut-il reconnaitre ses erreurs?

Dire la vérité?

Pourquoi prendre la parole en public fait si peur?

 

Savoir ce qu'on dit de moi?   Cliquez ici!

 

Le coaching et la formation n'ont pas de frontières, pour moi !

 

J'interviens partout en France mais aussi à l'étranger !

N'hésitez pas à me contacter !

Cliquez ici!